menu
menu

Concertgebouw Brugge présente une saison cosmique

Le cosmos occupera une place centrale dans l’univers culturel de la saison 18-19 du Concertgebouw Brugge. Après une année de métamorphoses, où il était question du « regard vers l’intérieur », nous porterons la saison prochaine nos regards vers l’extérieur. Nous irons en quête des relations entre musique, danse et science, et découvrirons des liens surprenants.

Jeroen Vanacker

'Depuis des millénaires, l’homme lève les yeux au ciel plein d’étonnement, et les artistes y puisent leur inspiration. En consacrant une saison au cosmos, nous plongerons dans cet univers fascinant et nous réfléchirons à la particularité de notre planète Terre propice à la vie et à la nécessité d’en prendre soin. Outre un festival Kosmos, nous proposerons un festival SLOW(36h) durant lequel nous ralentirons et méditerons'

'Depuis des millénaires, l’homme lève les yeux au ciel plein d’étonnement, et les artistes y puisent leur inspiration. En consacrant une saison au cosmos, nous plongerons dans cet univers fascinant et nous réfléchirons à la particularité de notre planète Terre propice à la vie et à la nécessité d’en prendre soin. Outre un festival Kosmos, nous proposerons un festival SLOW(36h) durant lequel nous ralentirons et méditerons'

Thomas Hertog, Annelies Van Parys et Dries Segers

Le Concertgebouw Brugge choisit trois personnalités qui laisseront leur empreinte « cosmique » sur la saison 18-19 :

Thomas Hertog, philosophe de saison : cosmologue à la KULeuven, et ami et proche collaborateur du physicien Stephen Hawking, récemment décédé ;

 
Annelies Van Parys, compositeur de saison : comptant parmi les principaux compositeurs de musique classique contemporaine en Belgique, cette Brugeoise a une prédilection particulière pour la musique spectrale, inspirée par les propriétés physiques du son ; 

Dries Segers, photographe de saison : ses photos, dont certaines parent la brochure saison, sont réalisées sans appareil photo : Segers retravaille des pellicules avant de les éclairer. Avec pour résultat un étonnant jeu d’ombres, presque surnaturel. 

Nouveaux formats

Outre le festival Kosmos, nous proposerons de nouveaux formats.

  • SLOW(36h) – 22.02-24.02.2019 : lenteur et minimalisme seront au cœur de cet événement. Avec entre autres une interprétation des Suites pour violoncelle de Bach, agrémentée d’interventions sur le « temps » par Gerard Bodifée, Edel Maex, ou encore Joke Hermsen. De nombreuses activités sont prévues autour du parc Astrid, d’une retransmission en direct de 24h à la radio depuis la Villa Bota jusqu’aux cérémonies du thé et au tai chi dans l’église Sainte-Madeleine. À l’occasion d’un parcours artistique au sein du Concertgebouw, vous découvrirez l’art vidéo de Sigur Rós ou les chants soufis de Sidi Mounir Qadiri Boutchich. Par ailleurs, l’artiste en résidence Anne Teresa De Keersmaeker s’appropriera le centre-ville de Bruges, le temps d’une « slow walk » au départ des quatre portes de la ville.
  • Jazz Brugge – 16.11-18.11 : durant trois jours, et en collaboration avec KAAP, ce festival de jazz offrira, sous l’intitulé Crossing Cultures, un joli mélange d’influences occidentales et orientales, septentrionales et méridionales, entre valeurs sûres et jeunes talents. Il s’ouvrira par une « nuit W.E.R.F. » pour fêter les 25 ans de cet extraordinaire label de jazz.

Festivals annuels

Et surtout, n’oublions pas nos festivals annuels :

  • December Dance – 06.12-16.12 : avec cette année la mise à l’honneur d’une zone géographique, l’Australie.
  • Bach Académie Bruges – 15.01-20.01.2019 : sur le thème du Ciel sur Terre.
  • Budapest Festival – 16.05-18.05.2019 : consacré aux symphonies romantiques, il offrira la possibilité au public de choisir lui-même, en direct, la programmation de la dernière journée du festival.

Cinq semaines chefs-d'oeuvre

Le Concertgebouw proposera durant la saison 18-19 cinq nouveaux Chefs-d’œuvre. Cinq œuvres emblématiques de l’histoire de la musique, que l’on se doit d’avoir entendues au moins une fois en direct dans sa vie. Et chacune de ces œuvres sera l’occasion d’une programmation fournie mêlant projets participatifs (en collaboration avec Musica), apprentissages et activités contextuelles.

  • Mozart, Requiem, 23.10-26.10.2018
  • Glass, Einstein on the Beach – 02.11-04.11.2018
  • Dvořák, Neuvième Symphonie – 30.01- 02.02.2019
  • Charpentier, Te Deum – 02.05-05.05.2019
  • Lassus, Psalmi Davidis Poenitentiales – 22.05-25.05.2019

'La première saison des Semaines chefs d’œuvre a été un véritable succès. La saison prochaine, nous présenterons à nouveau cinq œuvres emblématiques de cinq siècles différents. Des Psaumes de la Pénitence de Lassus, qui côtoieront leur équivalent ottoman, à la Neuvième de Dvorak en marge de laquelle des jeunes imagineront et donneront forme à leur « Nouveau Monde » à l’Entrepôt' - Jeroen Vanacker

Nouveaux projets de nos artistes en résidence

Les cinq artistes en résidence du Concertgebouw Brugge présenteront durant la saison 18-19 de nouveaux projets au public (brugeois).

  • Rosas / Anne Teresa De Keersmaeker : une semaine complète en collaboration avec CC Brugge et KAAP autour de leur vingtième production au Concertgebouw Brugge, avec les six Concertos brandebourgeois – au total, six représentations exceptionnelles.
  • Anima Eterna Brugge : trois projets : Mozart symphonique (concert au profit de FOTON), la musique de chambre de Schubert et Berwald, et une proposition autour de Mahler et Brahms (avec le baryton Thomas Bauer).
  • Nadar Ensemble : deux nouvelles productions : Rauschen, qui invitera le public à déambuler parmi les musiciens, et Vox Angeli, par laquelle Bernhard Lang ajoutera un nouveau volet à la série Angel Series (en réponse à l’œuvre de Luc Tuymans). En outre, la saison prochaine, le Nadar Ensemble se lancera dans l’aventure Dating the Artist.
  • ECCE créera sa nouvelle production, Flowers (we are), durant la Bach Académie Bruges.
  • Vox Luminis viendra à Bruges avec trois projets spéciaux. En mars, nous fêterons le quinzième anniversaire de l’ensemble et le lancement de Florilegium Portense, un projet sur plusieurs années qui le verra interpréter et enregistrer à court ou moyen terme l’intégralité de ce recueil de musique du XVIIe siècle. Enfin, ils interpréteront le Te Deum de Charpentier dans le cadre des Semaines chefs d’œuvre.

Les enfants et les familles

La saison prochaine, le Concertgebouw mettra l’accent sur les enfants et les familles.

Avec une nouveauté, l’Atelier Matinée : chaque premier dimanche du mois (d’octobre 2018 à juin 2019), le Concertgebouw sera le lieu pour un délicieux moment familial avec vos (petits-)enfants. Nous transformerons le hall d’entrée en un vaste terrain de jeux, avec des coins à explorer, et d’autres où jouer. Les enfants pourront aussi s’inscrire à un atelier (payant). L’offre sera très éclectique, et adaptée à différents groupes d’âge.

 'La saison prochaine, nous proposerons à nouveau une offre variée d’activités pour l’enseignement. Les élèves de l’enseignement élémentaire, de l’enseignement et de l’enseignement artistique à horaires réduits y trouveront leur bonheur. Nous nous consacrerons en outre aux temps de loisirs des enfants et des jeunes, cela en nous intéressant non seulement à la musique, la danse et l’art sonore, mais aussi en lorgnant de l’autre côté du mur, vers la photographie et la science. Nous investirons même la cuisine pour une aventure culinaire.' - Evi Huys, éducation artistique 

 

Le Concertgebouw Circuit reste bien sûr un grand atout pour les familles avec enfants, avec le festival familial KRIKRAK, et, à nouveau, une chouette série de spectacles familiaux.  Le Concertgebouw a développé spécialement pour les jeunes de 16 à 26 ans le format 7x7. Sept spectacles qui leur parleront sûrement, au tarif de 7 euros.

La nouvelle saison 18-19 promet de se muer en un surprenant voyage spatial d’exploration, riche en surprises et en action, en énergie et en force d’attraction, en silence et en supernovas.

Brochure

Inscrivez-vous à notre lettre d’informations