Aller au contenu principal
Réservez les meilleures places!

Salon Libeer

Camille Thomas joue Prokofiev & Chostakovitch

Conférence Et Débat
musique de chambre
sam. 01 déc. 2018 -20.00
début 20.00
fin prévue 21.33
Tous les prix incluent les frais de réservation.

Julien Libeer se penche sur les circonstances difficiles dans lesquelles sont nées ces œuvres

Toute leur vie durant, Chostakovitch comme Prokofiev ont dû préserver l’équilibre précaire entre leur liberté artistique et le régime russe autoritaire. Chostakovitch a ainsi appris à composer une musique dont le régime ne parviendrait pas à identifier le ton parfois amer et sombre. Totalement épuisé par les justifications constantes et la menace, Prokofiev a quant à lui abandonné la composition. C’est le jeune Mstislav Rostropovitch qui lui inspira sa géniale sonate pour violoncelle. Il y a là matière à une conversation passionnante (en néerlandais) avec l’expert dans le domaine, Francis Maes, sur la situation périlleuse que vivaient ces deux compositeurs russes.

programme

Sergueï Prokofiev (1891-1953)
Sonate pour violoncelle en do majeur, opus 119

Dmitri Chostakovitch (1906-1975)
Sonate pour violoncelle, opus 40

Moins d’infos

Sergueï Prokofiev (1891-1953)
Sonate pour violoncelle en do majeur, opus 119

Dmitri Chostakovitch (1906-1975)

Plus d’infos

artistes

Julien Libeer : piano
Camille Thomas : violoncelle
Francis Maes : musicologue

sam. 01 déc. 2018 -20.00
début 20.00
fin prévue 21.33
Tous les prix incluent les frais de réservation.