Aller au contenu principal

Quatuor Ebène

Beethoven 6

musique de chambre
sam. 26 sept. 2020 -20.00
début 20.00
fin prévue 22.05
Après la première partie Jan Christiaens donne une brève explication dans la salle de concert.
Tous les prix incluent les frais de réservation.

Quatuors à cordes 7 et 13, la virtuosité et la singularité

Les fugues complexes sont monnaie courante dans l'œuvre tardive de Beethoven. Elles sont parfois monumentales, comme dans le Treizième quatuor à cordes. Trop imposant et trop exigeant, estimait l’éditeur. Beethoven écrivit un autre finale pour le quatuor, mais dans son entêtement, il publia quand même la Grande Fugue comme opus à part entière. Le Quatuor Ebène les réunit à l’occasion de ce concert.

programme

Ludwig van Beethoven (1770-1827)
Quatuor à cordes n° 7 en fa majeur « Razumovsky », opus 59 n° 1
Quatuor à cordes n° 13 en si bémol majeur, opus 130 avec la Grande Fugue, opus 133

Moins d’infos

Ludwig van Beethoven (1770-1827)
Quatuor à cordes n° 7 en fa majeur « Razumovsky », opus 59 n° 1
Quatuor à co

Plus d’infos

artistes

Quatuor Ebène :
Pierre Colombet : violon
Gabriel Le Magadure : violon
Marie Chilemme : alto
Raphaël Merlin : violoncelle

Moins d’infos

Quatuor Ebène :
Pierre Colombet : violon
Gabriel Le Magadure : violon
Marie Chilemme : alto
Raphaël Merlin : v

Plus d’infos
sam. 26 sept. 2020 -20.00
début 20.00
fin prévue 22.05
Après la première partie Jan Christiaens donne une brève explication dans la salle de concert.
Tous les prix incluent les frais de réservation.

'Un événement à ne pas manquer !'

Jeroen Vanacker

'Je suis très heureux que nous puissions malgré tout accueillir chez nous le quatuor français Ebène. Leur tour de force consistant à présenter au public la totalité des quatuors à cordes de Beethoven est véritablement unique. La tournée mondiale de ce prestigieux projet est malheureusement tombée à l’eau, nous aurons donc le privilège d’accueillir le quatuor chez nous pour la première de sa contribution à l’année Beethoven.' 

- Jeroen Vanacker, directeur artistique du Concertgebouw

'Je suis très heureux que nous puissions malgré tout accueillir chez nous le quatuor français Ebène. Leur tour de force consistant à présenter au public la totalité des quatuors à cordes de Beethoven est véritablement unique. La tournée mondiale de ce prestigieux projet est malheureusement tombée à l’eau, nous aurons donc le privilège d’accueillir le quatuor chez nous pour la première de sa contribution à l’année Beethoven.' 

- Jeroen Vanacker, directeur artistique du Concertgebouw