Aller au contenu principal

Deutsche Kammerphilharmonie Bremen

Schubert, Brahms & Shostakovich

cet événement fait partie de

20 jaar Concertgebouw

orchestral
vocale
jeu. 24 févr. 2022 -20.00
Introduction par Francis Maes 19.15
début 20.00
fin prévue 22.15

Tragédie en musique

Johannes Brahms écrivit ses Quatre chants sérieux à la fin de sa vie, après la mort de son amie chère Clara Schumann. Il trouva le réconfort dans les textes bibliques consacrés à l’espoir, l’amour et le caractère éphémère de la vie. La mort est également à l’origine de la poignante et amère Symphonie de chambre de Chostakovitch. Elle lui a inspiré une complainte dense, dédiée aux victimes du fascisme et de la guerre. Ce n’est pas le cas de Schubert, dont la Quatrième symphonie, en dépit d’un titre tragique, est plutôt agréable et colorée, remplie de clins d'œil à Mozart et Beethoven.

Avec un discours de David Van Reybrouck (en néerlandais)
Au cours de ce concert, notre philosophe de la saison nous éclaire sur la fascinante interaction entre texte et musique et examinera la pertinence actuelle des textes bibliques, par exemple ceux des Quatre chants sérieux de Brahms.

programme

Dmitri Chostakovitch (1906-1975)
Symphonie de chambre en do mineur, opus 110a

Johannes Brahms (1833-1897)
Quatre chants sérieux, opus 121 (arr. Alexander Schmalcz)

Franz Schubert (1797-1828)
Symphonie n° 4 en do mineur, D417 « Tragique »

Moins d’infos

Dmitri Chostakovitch (1906-1975)
Symphonie de chambre en do mineur, opus 110a

Johannes Brahms (1833-1897)
Qua

Plus d’infos

artistes

Deutsche Kammerphilharmonie de Brème : orchestre
Andris Poga : chef d’orchestre
Matthias Goerne : baryton

jeu. 24 févr. 2022 -20.00
Introduction par Francis Maes 19.15
début 20.00
fin prévue 22.15