Aller au contenu principal

Camerata Bern & Patricia Kopatchinskaja

Time & Eternity

orchestral
ven. 24 sept. 2021 -20.00
Introduction par Francis Maes 19.15
début 20.00
fin prévue 21.30

Musique d’un passé horrible et d’un avenir incertain

Ce qui fait l’originalité de Patricia Kopatchinskaja, c’est non seulement le timbre rauque de son violoncelle, mais également la finesse de ses programmes. Autour du Concerto funèbre de Hartmann, illustration de son aversion pour le régime nazi, elle fait graviter des œuvres de Machaut, Bach, Zorn, et des improvisations chantées sur des chansons juives et bolchévistes citées par Hartmann. « Une musique faite du sang et des larmes d’âmes torturées », comme elle l’a décrit elle-même.

programme

John Zorn (1953)
Kol Nidre

Karl Amadeus Hartmann (1905-1963)
Concerto Funebre pour violon et orchestre à cordes

Unsterbliche Opfer & War cadenza (improvisation)
(Texte : W. G. Archangelski, traduction en allemand par Hermann Scherchen, musique probablement de N. N. Ikonnikow, arr. par Wieslaw Pipczynski)

Luboš Fiešer (1935-1999)
Crux pour violon et percussion

Jean-Sébastien Bach (1685-1750)
Chorale ‘Als Jesus Christus in der Nacht’, BWV 265 (arr. pour orchestre à cordes)

Arthur Honegger (1892-1955)
Symphonie nr.2 pour cordes et trompette

Jean-Sébastien Bach (1685-1750)
Chorale ‘O große Lieb’ de la Passion selon saint Jean, BWV 245 (arr. pour orchestre à cordes)

Moins d’infos

John Zorn (1953)
Kol Nidre

Karl Amadeus Hartmann (1905-1963)
Concerto Funebre pour violon et orchestre à cor

Plus d’infos

artistes

Camerata Bern : orchestre
Patricia Kopatchinskaja : concept, violon et direction musicale
Michael Brooks Reid : direction musicale 'Symphonie nr.2' de Honegger

Moins d’infos

Camerata Bern : orchestre
Patricia Kopatchinskaja : concept, violon et direction musicale
Michael Brooks Reid

Plus d’infos
ven. 24 sept. 2021 -20.00
Introduction par Francis Maes 19.15
début 20.00
fin prévue 21.30