En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de vous proposer des contenus et des services adaptés à vos centres d’intérêts et de rendre votre expérience de navigation encore plus agréable. OK / Plus d’informations

Concertgebouw Brugge

  • Nederlands NL
  • Français FR
  • English EN
Liste d'envies0

Social media

  • Evolution / Artwork by Rune Guneriussen

Bach Academie Bruges 2017

La révolution de Luther, la Réforme de Bach (17-22.01.2017)

500 ans de résistance, inspirés par un homme. En clouant en 1517 ses 95 thèses sur une porte d’église de Wittenberg, le moine augustin Martin Luther donna le coup d’envoi à une réforme radicale.

Dans la stricte observation de la Bible, la tradition liturgique et ses officiers « décadents » ne devaient plus décider du sort des croyants : l’homme parlait désormais en son nom, à travers sa foi. Tandis que Luther et d’autres réformateurs redéfinissaient les bases de l’Église, l’Europe politique commença également à sombrer.

Des guerres dévastatrices secouèrent le continent durant plusieurs siècles. Malgré ces temps troublés, la vie musicale ne s’arrêta nullement. Luther entrevit le pouvoir de la musique polyphonique pour diffuser ses idées. Les chorals, dont certains de sa main, formèrent la base du baroque allemand, tandis que la polyphonie complexe de la Renaissance se perpétuait dans l’ingénieux contrepoint de Buxtehude, Bach et leurs contemporains. 

Au cours de cette Académie Bach, nous plongerons dans la Réforme et sa richesse musicale inégalée – en partie nourrie des révolutions musicales dans l’Italie ô combien catholique – avec le choral dans le rôle principal. Le Collegium Vocale Gent, Philippe Herreweghe et une série de talents de la musique et de la danse, connus ou émergents, se tiennent prêts pour six jours enflammés.

Contexte

Éprouvez Bach Academie Bruges en profondeur grâce à ces activités contextuelles